Adhésion

Pour tous les correcteurs,
lecteurs-correcteurs et rédacteurs-réviseurs

Les correcteurs et correctrices se sont organisés en syndicat dès 1881 et ont rejoint la CGT en 1895. Aujourdhui réunis en section de métier dans le Syndicat général du Livre et de la communication écrite CGT, nous avons pour vocation de fédérer et défendre tous les correcteurs, quils travaillent dans la presse, lédition ou la publicité, sous un statut salarié (TAD, pigistes) ou de microentrepreneur.

en savoir plus

Notre Bulletin

Amélioration de l’Annexe 4 : il y va de l’avenir de notre métier

20 avril 2021

L’annexe IV de la convention collective de l’édition arrive à échéance, dans sa forme actuelle, le 31 décembre prochain. Des négociations s’ouvrent. Notre objectif est de l’amender pour qu’elle soit, à l’égard des TAD, le plus juste possible. Nous lançons un sondage dans le cadre des discussions qui s’engagent. Ce sondage nous permettra de porter des améliorations qui tiennent le plus compte de la réalité du « terrain », soit de vos conditions de travail. Les questions que nous avons formulées font apparaître les principaux sujets qu’il nous apparaît essentiel de mettre sur la table. Comme nous l’affichons haut et fort en haut du sondage, il y va de l’avenir de notre métier, et chacun d’entre nous peut apporter sa pierre à l’édifice.

> Lire

Correcteurs de presse : pourquoi il faut refuser l'abattement de 30 %

11 décembre 2020

Comme chaque année, décembre est le mois où, dans nombre de titres de presse, les directions proposent aux salariés travaillant sous la convention collective nationale des journalistes (dont les correctrices et correcteurs de presse – aussi appelés rédacteurs-réviseurs – font partie) un abattement pour frais professionnels de 30 % et vous demandent si vous l’acceptez ou pas.

> Lire

Éliminer la précarité et le chômage de l’édition et de la presse

03 décembre 2020

CDD, intérim, rémunération à la pige, travail à domicile, paiement à la tâche, microentrepreneuriat dévoyé : la liste des « statuts » précaires est longue dans l’édition de livres, les industries graphiques et la presse. Des milliers de travailleuses et travailleurs sont ainsi soumis aux fluctuations de la charge de travail et alternent période d’activité et période de chômage.

> Lire

Défendre la liberté d'informer !

18 novembre 2020

La loi dite de sécurité globale fait peser de graves menaces sur la liberté d'informer et d'être informés. Les syndicats des travailleurs et travailleuses de la presse, dont celui des correcteurs, appellent à se mobiliser. 

> Lire

Agenda

Adhesion

Dans la presse, l'édition ou la com, salarié ou auto-entrepreneur, à domicile ou sur site, ne restez pas isolé, syndiquez-vous !

En savoir plus


Le formulaire d'adhésion

Télécharger

Votre CV

Les correcteurs syndiqués peuvent déposer leur CV sur le site, régulièrement consulté par des employeurs.

Formulaire